top of page

La magie de la vinification, de la vigne au verre

Dernière mise à jour : 15 avr.

La vinification, cet art ancestral qui transforme le raisin en vin, est un processus fascinant où science et tradition se rencontrent. Du cep de vigne jusqu'à votre verre, chaque étape de la fabrication du vin est empreinte de décisions délicates et d'une attention méticuleuse, toutes guidées par la main experte du vigneron. Cet article vous invite à découvrir les coulisses de la création du vin, révélant la magie derrière chaque bouteille.


1. La récolte : le début de tout

Tout commence à la vigne. La récolte des raisins est le premier jalon dans la création du vin. Ce moment crucial est déterminé par le degré de maturité des raisins, qui influencera le goût et la qualité du vin. Les vignerons scrutent le taux de sucre, l'acidité et les arômes pour choisir le moment idéal. Cette récolte peut se faire à la main ou mécaniquement, chaque méthode ayant ses avantages.


2. L'écrasement et le pressurage : libérer le jus

Une fois récoltés, les raisins sont écrasés pour libérer le jus, une étape qui a beaucoup évolué au fil des siècles. Le pressurage suit, séparant le jus des peaux, des pépins et des rafles. Pour les vins blancs, le pressurage se fait généralement avant la fermentation, afin d'éviter tout contact entre le jus et les peaux. Pour les vins rouges, c'est l'inverse, car c'est ce contact qui leur donnera couleur, tanins et structure.


3. La fermentation : naissance du vin

La fermentation est le cœur de la vinification, où le sucre du raisin est transformé en alcool par l'action des levures. Cette étape peut se faire dans différents récipients : cuves inox, fûts de chêne, ou amphores, influençant le profil aromatique du vin. La température est rigoureusement contrôlée pour guider la fermentation et développer les arômes souhaités.


4. L'élevage : affiner le caractère

Après la fermentation, le vin peut être élevé en fûts de chêne ou conservé en cuves, une étape qui varie en durée selon le type de vin désiré. C'est pendant l'élevage que le vin développe sa complexité, son bouquet et sa structure. Certains vins bénéficieront aussi d'un vieillissement en bouteille pour atteindre leur plein potentiel.


5. La clarification et la stabilisation : la touche finale

Avant d'être mis en bouteille, le vin est clarifié pour retirer les particules en suspension. La stabilisation, quant à elle, assure la conservation du vin en évitant les précipitations indésirables. Ces étapes garantissent la clarté et la stabilité du vin, le préparant pour la consommation.


6. La mise en bouteille : le dernier chapitre

La mise en bouteille est l'ultime étape de la vinification. Elle doit être réalisée avec soin pour préserver toutes les qualités du vin. Une fois en bouteille, le vin continue d'évoluer, son caractère se peaufinant avec le temps.





Conclusion

La création du vin est un voyage complexe et passionnant, de la vigne au verre. Chaque étape, de la récolte à la mise en bouteille, est cruciale et demande un savoir-faire spécifique. Derrière chaque bouteille de vin, il y a l'histoire d'un terroir, le dévouement d'un vigneron et la magie de la vinification. Chez Epicurador, nous célébrons cette magie, invitant chaque amateur de vin à explorer et à apprécier la richesse et la diversité des vins du monde.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLÉCTION

bottom of page