top of page

Tataki de bœuf

Dernière mise à jour : 30 mai

Ingrédients pour 4 personnes

400 g de bœuf (idéalement un morceau tendre comme le filet)

1 morceau de gingembre (à hacher finement)

1 gousse d'ail (hachée finement)

4 Une cuillère à soupe, sauce soja 

4 Une cuillère à soupe, d'huile de sésame 

Cébette (pour garnir, hachée finement)


Préparation pour le Tataki de bœuf:

Cuisson du bœuf

Chauffez une poêle à feu vif avec un peu de matière grasse.

Saisissez le morceau de bœuf environ 1 minute de chaque côté jusqu'à obtenir une belle coloration sur toutes les faces.


Préparation de la marinade

Laissez refroidir légèrement le bœuf.

Dans un récipient hermétique, mélangez la sauce soja, l'huile de sésame, le gingembre haché, et l'ail.

Placez le bœuf dans le récipient, assurez-vous qu'il soit bien enrobé par la marinade.

Fermez le récipient et placez-le au réfrigérateur pour 24 heures, en retournant la viande de temps en temps pour une imprégnation uniforme.


Finition et service

Après 24 heures, retirez la viande du réfrigérateur.

Découpez-la en fines lamelles pour servir, révélant ainsi toutes les saveurs de la marinade.


Vin recommandé

Pour accompagner le tataki de bœuf à la truffe, il est crucial de choisir un vin qui non seulement complète la profondeur et la richesse de la viande et de la truffe, mais qui offre également un contraste rafraîchissant pour équilibrer les saveurs riches et umami du plat. Un vin rouge fruité, avec des arômes de fruits noirs et de sous-bois, doté de tanins soyeux, serait idéal pour plusieurs raisons.


Je vous propose un vin qui incarne toutes ces qualités le Volnay 1er Cru "Le Ronceret" 2017 de Bourgogne de chez Jean Marc Boillot. Ce vin est célèbre pour sa structure élégante et ses arômes complexes qui seront en parfaite harmonie avec les notes de truffe et la marinade umami du bœuf. Sa combinaison d'arômes boisés, sa belle acidité et ses tanins raffinés offriront un bel équilibre avec la richesse du tataki, tout en ajoutant une touche de sophistication à votre repas.



Ces notes profondes complètent les saveurs de la truffe et de la sauce soja, qui sont dominantes dans le tataki. Elles s'harmonisent avec le caractère terreux de la truffe, enrichissant ainsi l'expérience gustative globale. 

La présence de tanins, tout en étant soyeux, aide à couper à travers la richesse de la viande de bœuf, ce qui permet un meilleur équilibre avec la tendreté du tataki. Cela empêche le vin de submerger les saveurs délicates du plat tout en soutenant sa texture riche.

La fraîcheur du vin est essentielle pour contrebalancer la richesse et la densité des saveurs dans le tataki. Elle apporte une vivacité nécessaire qui revitalise le palais entre chaque bouchée, rendant le repas plus agréable et moins lourd.


Bonne dégustation !

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLÉCTION

bottom of page