top of page

Nouvel an des sommeliers : Célébration élitiste des grands crus

Le Nouvel An est un moment de célébration universel, mais pour les sommeliers et professionnels du vin, cette fête prend une tournure bien particulière. Après avoir navigué dans les eaux tumultueuses des repas de famille où le "bon" vin est souvent plus synonyme de souvenir ému que de qualité réelle, ces connaisseurs choisissent de sonner l'année nouvelle entre eux, loin des palais moins avertis.


Pour comprendre cette tradition, il faut d'abord saisir l'ampleur du sacrifice qu'un sommelier fait lorsqu'il accepte, à Noël, de boire la bouteille de rouge un peu trop âgée ou le blanc un peu trop sucré offert par un oncle bien intentionné. Imaginez un chef étoilé mangeant un plat réchauffé au micro-ondes ; c'est un peu la même chose pour un sommelier buvant une "piquette". C'est une expérience qu'ils ne sont pas prêts à réitérer une semaine plus tard pour le Nouvel An.


C'est pourquoi, lorsque minuit sonne le 31 décembre, les sommeliers et autres érudits du vin se retrouvent dans des soirées exclusives, loin des yeux des novices. Ces rassemblements sont des havres de paix pour leurs palais raffinés, où ils peuvent enfin déguster des vins à la hauteur de leurs standards. Ces fêtes sont l'occasion de sortir des bouteilles exceptionnelles, parfois inconnues du grand public, des crus rares qui font briller les yeux et danser les papilles.


Au menu de ces soirées, pas de champagne bon marché pour le compte à rebours. Ici, on ouvre des millésimes précieux, des vins pétillants d'artisans vignerons, ou des cuvées expérimentales qui redéfinissent le goût du vin. C'est un moment de partage et d'appréciation pure, où la passion commune pour le vin crée des liens indéfectibles.


Mais ces réunions ne sont pas seulement des démonstrations de connaissances oenologiques ; elles sont aussi l'expression d'une solidarité professionnelle. Les sommeliers, souvent isolés dans leurs établissements respectifs, profitent de cette occasion pour échanger sur leurs expériences, partager des conseils, ou tout simplement pour se rappeler qu'ils font partie d'une communauté passionnée et dévouée.


En fin de compte, le Nouvel An entre sommeliers n'est pas une exclusion snob de la "populasse", mais plutôt un besoin vital de se reconnecter avec leur passion et de célébrer avec ceux qui partagent réellement leur amour pour le vin. C'est une bulle de purisme et de plaisir, un moment pour se ressourcer avant de replonger dans le monde où le vin est souvent apprécié plus pour son histoire que pour sa qualité.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLÉCTION

bottom of page