top of page

Cuves Ovoïdes : Le complot Géorgien dévoilé

Dans une révélation qui ébranle le monde du vin nature, il apparaît que la tendance croissante à utiliser des cuves ovoïdes pour la vinification n'est autre que le résultat d'un complot géorgien habilement orchestré. L'objectif ? Faire connaître le vin géorgien au monde entier, tout en prouvant que la forme de l'œuf n'apporte en réalité aucun bénéfice notable à la vinification.


« C'est un coup de génie marketing », s'exclame Jean-Michel Terroir, un vigneron naturel français qui a récemment investi dans une douzaine de cuves ovoïdes. « J'ai toujours cru que la forme de l'œuf aidait le vin à atteindre une harmonie parfaite, mais en fait, c'était juste un moyen pour les Géorgiens de se faire un nom dans le monde viticole. »


La Géorgie, berceau de la viticulture, utilise depuis des millénaires des qvevris, des jarres en terre cuite enterrées pour la fermentation du vin. Récemment, cette méthode traditionnelle a été reprise et adaptée par des vignerons du monde entier, convaincus que la forme ovoïde favorisait une meilleure circulation du vin.


« C'est du vent », affirme un expert en œnologie. « Nos tests montrent que le vin issu de cuves ovoïdes n'est pas significativement différent de celui produit dans des cuves traditionnelles. Les Géorgiens doivent bien rire de nous voir tous tomber dans le panneau. »


Certains vignerons, cependant, refusent de croire à cette théorie du complot. « La forme de l'œuf crée une énergie cosmique unique, c'est évident », insiste une vigneronne passionnée de biodynamie, tandis qu'un autre ajoute : « Peut-être que ça ne change rien au vin, mais ça donne un super look à la cave ! »


Du côté de la Géorgie, les réactions sont partagées entre amusement et fierté. « Nous n'avons jamais imaginé que notre tradition ancestrale deviendrait un phénomène de mode en Occident », déclare un vigneron géorgien. « Mais si cela peut aider à promouvoir notre vin, pourquoi pas ? Après tout, nous savons depuis longtemps que la magie réside dans le raisin, pas dans la jarre. »


Alors que le débat fait rage dans le monde viticole, une chose est sûre : la cuve ovoïde, qu'elle soit révolutionnaire ou non, a réussi à mettre le vin géorgien sous les projecteurs. Et pour cela, les vignerons géorgiens méritent peut-être un toast, même si c'est dans une cuve en forme de carré.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLÉCTION

bottom of page